Incertitude politique et économique, changements climatiques et intelligence artificielle : des ques

mai 30, 2019
 
Les résultats d’un sondage national mené par l’Institut des administrateurs de sociétés indiquent que l’incertitude politique et économique est un enjeu prioritaire pour les administrateurs de sociétés du pays, mais ils mettent également en lumière des écarts en ce qui concerne les questions que les entreprises canadiennes considèrent comme des préoccupations nationales, tels les changements climatiques, l’impact de l’automatisation et de la diversification commerciale, et celles qui les préoccupent pour leurs entreprises.

« Il y a un malaise parmi les administrateurs de sociétés du Canada au sujet de notre environnement politique et économique actuel », a déclaré Rahul Bhardwaj, président et chef de la direction de l’Institut des administrateurs de sociétés. « Mais les conseils d’administration approuvent les stratégies d’entreprise et les principales dépenses en immobilisations de notre pays, de sorte qu’ils ont une occasion importante de jouer un rôle de chef de file pour aider à façonner les résultats économiques du Canada. Pour ce faire, ils devront faire le lien entre les défis nationaux et l’impact potentiel qu’ils auront sur leurs organisations. »

D’autres résultats importants du sondage révèlent que les administrateurs estiment qu’ils consacrent suffisamment de temps à la surveillance de la culture de leur organisation, mais une forte majorité d’entre eux affirment ne pas disposer de mesures objectives de surveillance de la culture ou ne pas suivre régulièrement leurs mesures.

« Que ce soit dans le secteur à but lucratif ou non lucratif, les administrateurs ont raison de se concentrer sur ce que leurs organisations accomplissent », a déclaré M. Bhardwaj. « Cependant, beaucoup de choses ont changé au cours des deux dernières années et il est sans doute plus important qu’ils se concentrent maintenant sur la façon dont ils atteignent leurs objectifs. Cela signifie être plus à l’écoute de la culture qui est le moteur de la réussite d’une organisation. »

Le sondage, mené par Environics Research Group, a révélé que :
  • 44 % des administrateurs canadiens estiment que l’économie canadienne se détériorera au cours des deux à cinq prochaines années (une hausse de 4 % par rapport à l’an dernier) et 50 % croient que le Canada est sur la mauvaise voie. Il existe également une disparité notable entre les régions du Canada quant à notre capacité de maintenir notre niveau de vie, l’Alberta étant beaucoup moins optimiste que le centre et l’est du Canada quant à notre prospérité au cours des prochaines années.
  • 60 % des administrateurs estiment que l’incertitude politique et économique est le problème le plus pressant au Canada.
  • Il existe des écarts importants entre ce que les administrateurs estiment être des enjeux pressants pour le Canada et pressants pour leurs organisations. Par exemple, alors que 54 % des répondants estiment que les changements climatiques sont une question pressante pour le pays, seulement 22 % pensent la même chose pour leurs entreprises. 50 % des répondants ont désigné l’intelligence artificielle et l’automatisation comme des enjeux majeurs pour le pays, mais seulement 28 % y voyaient des défis cruciaux pour leurs organisations.
  • La moitié des administrateurs interrogés affirment que leur conseil d’administration n’a pas discuté d’une stratégie de recyclage de leur main-d’œuvre en cas de perturbation technologique.
  • Alors que 62 % des administrateurs estiment consacrer suffisamment de temps à la surveillance de leur culture d’entreprise, 60 % d’entre eux déclarent ne pas la mesurer objectivement ou ne pas suivre régulièrement leurs mesures.
Lisez le sondage complet: icd.ca/sondageSL
 
À propos de l’IAS
 
L’Institut des administrateurs de sociétés (IAS) est une association professionnelle à but non lucratif représentant les administrateurs et les conseils canadiens dans les secteurs à but lucratif, à but non lucratif et des sociétés d’État. L’IAS compte plus de 14 000 membres et 11 sections régionales dans l’ensemble du Canada et encourage le partage des connaissances et de la sagesse au moyen de la formation, de programmes et services de développement professionnel ainsi que d’un leadership éclairé. Les membres de l’IAS de tous les secteurs de l’économie surveillent au-delà d’un billion de dollars dans la capitalisation boursière et les institutions touchant la vie de pratiquement tous les Canadiens et Canadiennes.
 
À propos du sondage

Le sondage Sous la lentille traite des principaux enjeux politiques, sociaux et économiques ayant une incidence sur nos organisations et notre pays. Ces sondages informent les décideurs gouvernementaux et aident à orienter les discussions sur les politiques dans les médias et ailleurs en fournissant le point de vue des administrateurs sur les questions pressantes qui touchent les employeurs, les travailleurs, les investisseurs et les gestionnaires canadiens.

Ce sondage a été mené par Environics Research auprès de 939 membres de l’IAS entre le 4 mars 2019 et le 31 mars 2019 pour un taux de réponse global de 7,4 %. Un échantillon de cette taille produit des résultats pouvant être considérés comme précis jusqu’à ±3,2 points de pourcentage, 19 fois sur 20.   

Share