Une compréhension plus claire des différences: DuPont

mars 07, 2014
 
Le Programme de formation des administrateurs IAS-Rotman est le principal programme national destiné aux administrateurs canadiens d’expérience. Le Journal Director de l'IAS s'est récemment entretenue avec Bonnie Dupont au sujet de son expérience du PPA.

BONNIE DUPONT, IAS.A
Administratrice de sociétés, NAV Canada
 
Bonnie DuPont, une ancienne cadre d’Enbridge Inc. qui a siégé aux conseils d’organisations à but lucratif et à but non lucratif, affirme que parmi les choses les plus importantes qu’elle a apprises dans le cadre du Programme de perfectionnement des administrateurs IAS-Rotman figure une compréhension plus claire des différences entre le rôle des membres de la direction et celui des membres du conseil.
 
« Grâce à ce cours, j’ai appris des choses précieuses sur la façon dont un membre du conseil doit être responsable de l’établissement de la stratégie opérationnelle d’une organisation et en effectuer la surveillance, mais dont il doit en même temps laisser la direction en assurer l’exécution », soutient Mme DuPont. Elle ajoute qu’ayant elle-même déjà occupé un poste de direction dans une grande entreprise, « il faut résister à la tentation de trop s’impliquer dans les menus détails des questions opérationnelles. »
 
Au moment où elle a pris sa retraite, Mme DuPont était vice-présidente générale des ressources d’entreprise chez Enbridge. Elle siège aujourd’hui au conseil de plusieurs organisations, dont NavCanada, Bird Construction et SilverBirch Energy Corp. Récemment, elle a été nommée présidente du conseil d’administration de l’Université de Calgary. Par le passé, elle a aussi siégé aux conseils de la Banque du Canada et de Viterra Inc.
 
Bonnie DuPont affirme aussi que le PPA l’a aidée à concentrer son attention sur « la manière de poser les bonnes questions » à ses collègues membres du conseil et à l’équipe de direction. « Ce sont les questions difficiles, exigeantes qui peuvent amener les réponses et les débats les plus productifs. »
 
Même si Mme DuPont affirme avoir appris de ses instructeurs lors de sa session au PPA, elle soutient aussi avoir appris des autres membres de sa classe, qu’elle décrit comme ayant été « un groupe de gens vraiment accomplis, représentant un large éventail d’expérience aussi bien dans des postes de direction qu’au sein de conseils d’administration. »
 
Le fait de participer au PPA s’est aussi avéré une plateforme vers un rôle plus important qui lui a permis de transmettre sa propre expérience à d’autres personnes qui désiraient améliorer leurs compétences à titre d’administrateurs.
 
Aujourd’hui, elle enseigne dans le cadre de deux modules du programme offerts dans des sessions à Calgary et Edmonton, l’une sur la planification de la succession et l’autre sur la gestion des talents.
 
« Compte tenu de mon expérience dans le cadre du cours, je réalise maintenant à quel point je peux offrir une contribution à ceux et celles qui désirent en savoir plus sur la façon d’offrir le meilleur d’eux-mêmes, peu importe le conseil auquel ils siègent. »

Source: Le Journal Director de l'IAS

Retournez à la page précédente
Share